L`hypothermie correspond à une baisse de la température centrale en dessous de 36 degrés Celcius. La température dans la peau et dans le sang chute rapidement dans les bras et les jambes, puis dans le coeur et le cerveau. Le sang refroidi s`épaissit et circule moins bien dans l`organisme. Cela peut entraîner la formation d`un caillot. A terme, la personne peut perdre conscience et, dans les cas les plus graves, subit un arrêt cardiaque.
Il existe 3 degrés d`hypothermie: légère (33 à 35˚ Celsius), modérée (28 à 32˚ Celcisus) et grave ( moins de 28˚ Celsius). Parce que les personnes en meurent dans 12˚ des cas,
L`hypothermie nécessite des manoeuvres immédiates et un transfert aux soins intensifs dès que l`on constate une température corporelle de 32˚ Celsius. L`hypothermie peut être due à un dérèglement du point de consigne.
Les principaux symptômes de l`hypothermie sont la pâleur ou la cyanose. La froideur de la peau, le manque de coordination. L`engourdissement, une élocution ralentie, les hallucinations, les pupilles dilatées et une diminution importante de la capacité d`attention. la personne eut éprouver de la difficulté à respirer et elle présente des frissons.
Le froid a un impact sur le coeur (altération du réseau électrique) la circulation sanguine (troubles de la coagulation), la respiration et la ventilation, les systemes endocriniens (foie, reins), nerveux (alteration de la conduction et du debit sanguin), gastro-intestinal(motilite) et immunitaire ( risque infectueux accru)